Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Le concours lancé par le mouvement « 100 jours pour entreprendre » compte une fois de plus sur le soutien du groupe bancaire français BNP Paribas. Pour la 4e fois consécutive cette année, la banque française apporte son appui à cette initiative pour faire naître le désir de l’entrepreneuriat chez les jeunes porteurs de projets.


BNP Paribas au service de l’entrepreneuriat
De grands moyens mis à la disposition pour la réussite du concours
 
Pour cette nouvelle édition, BNP Paribas se distingue par la campagne digitale qu’elle a mise, en place pour communiquer sur l’appel à candidature. Elle a mis à disposition des écrans à l’intérieur comme à l’extérieur de ses  2000 agences implantées partout en France.
BNP Paribas ne compte pas se limiter à une communication digitale. Elle s’engage, en effet, à accompagner le concours tout au long de son déroulement. Elle trouvera notamment aux gagnants de cette compétition des personnes qualifiées bénévoles prêtes à les parrainer dans la poursuite de leurs activités d’entrepreneuriat. 
Pour cette année, le jury du concours « 100 jours pour entreprendre », composé de professionnels et d’entrepreneurs qualifiés, sera une nouvelle fois reçu par le centre WAI (We are innovation) de la banque française BNP Paribas qui se situe à Paris. C’est d’ailleurs là-bas que se feront les présentations des candidats qui se qualifieront pour la phase finale.
 

Le concours « 10 jours pour entreprendre », une aubaine pour les jeunes poteurs de projets
 
Le concours concerne les jeunes âgés de 18 à 26 ans et désireux de lancer leur propre entreprise. Pour cette année, la date limite pour les inscriptions est fixée au 25 avril 2016. Les candidats intéressés pourront publier une présentation vidéo de leurs projets d’entreprise dans le site du concours (www.100jourspourentreprendre.fr) avant cette date. C’est à la suite de votes que les 10 lauréats seront choisis.
Les gagnants bénéficieront d’un apport financier et d’un appui en ressources (expertises, conseils et accompagnements) d’une valeur de 7000 euros qui les outilleront pour le lancement de leur projet. En plus d’un soutien financier, il leur sera offert un accompagnement juridique et comptable, un système de parrainage et un soutien actif des réseaux de partenariat.
Pour cette nouvelle édition, le jury du concours « 100 jours pour entreprendre », composé de professionnels et d’entrepreneurs, sera encore une fois reçu par le centre WAI (We are innovation) de la banque française BNP Paribas qui se situe à Paris. C’est d’ailleurs là-bas que se feront les présentations des candidats qui se qualifieront pour la finale.
BNP Paribas a mis en place WAI (We are innovation) afin d’appuyer les entreprises en phase de création. Ces centres qui sont au nombre de 2 pour le moment et qui se trouvent à Paris et à Massy-Saclay proposent un hébergement et une expertise pour aider les startups dans leur phase de démarrage commerciale. Ces incubateurs sont des cellules de veille consacrés à l’innovation, d’où la création d’un accompagnement « Innov&Connect » bien adapté aux besoins des futurs entrepreneurs.