Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Avec 1,4 million de professionnels, le secteur des services aux particuliers représente aujourd’hui un poids économique important dans l’économie française. Son essor va de pair avec celui des plateforme numériques dédiées, véritables facilitateurs pour l'ensemble du process.


Consolidation et développement du marché des services aux particuliers
Garde d’enfants, soutien scolaire, travaux ménagers, bricolage, jardinage, assistance aux personnes dépendantes…Sur le marché des services à la personne, on observe que les entreprises privées prennent le relais des organismes publics sur un secteur en voie de consolidation. Ce fort développement date d'il y a 10 ans environ. Christian Junik, président de la Fédesap, la branche des services à la personne de la CGPME, qui représente un bon millier d’adhérents explique que des entreprises privées se sont lancées dans ce secteur il y a quelques années aux côtés des associations et des organismes publics qui l’occupaient traditionnellement.
 
L'avenir est très prometteur pour ce secteur. Un article publié sur le site du Nouvel Economiste commente : "Avec le taux de natalité relativement élevé de notre pays et l’allongement régulier de la durée de vie de nos concitoyens, les services à la personne constitueront longtemps encore un secteur d’activité particulièrement dynamique. Deux données importantes : une enquête réalisée récemment par l’institut TNS Sofres a estimé que, compte tenu des besoins exprimés et non couverts aujourd’hui, il existe un marché potentiel supplémentaire de l’ordre de 2,8 millions de ménages susceptibles d’utiliser l’un ou l’autre des services à la personne officiellement répertoriés. De son côté, une étude de l’Ined (Institut national d’études démographiques) considère que la société française devrait faire face à ce qu’elle appelle “un pic de dépendance” dans les années 2025-2027."
 
Ce marché est aujourd'hui en phase de consolidation et de digitalisation. Les géants du web s'y intéressent de très prêts, à l'instar d'Amazon qui a lancé en mars dernier sa propre plateforme, "Amazon Home Services". Plus de 700 types de services sont d'ores et déjà disponibles, tels que faire installer une télévision, réparer un téléphone, tailler les haies du jardin, prendre des cours de piano, de yoga, de chant ou de mathématiques... Pour l'heure, le service est proposé dans 4 grandes villes des Etats-Unis : Seattle, San Francisco, Los Angeles et New York mais il est déjà en cours de déploiement dans près de 300 autres villes.
 
Le marché attire également une foule de petites entreprises. L'Atelier BNP Paribas fait toutefois remarquer que les grandes entreprises "détiennent des avantages non négligeables que sont leurs ressources financières et leurs tailles leur permettant d'atteindre plus d'individus (clients internautes et prestataires de service). Ces avantages constituent de solides arguments face à des start-up en développement sur un marché qui l'est tout autant. Ce dernier point combiné au constat des derniers mouvements de rachats et de partenariats avec des start-up sur le marché des services au particulier, nous laisse penser que les GAFA vont continuer de se rapprocher des meilleures start-up du domaine dans le but de dominer le marché."