Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Activision, l’une des plus grandes entreprises de jeux vidéo vient d’annoncer son chiffre d’affaires pour son second trimestre et il est satisfaisant. Le résultat record qu’il a obtenu découle de la performance réalisée par ses jeux vidéo à savoir Call of Duty, Overwatch et Candy Crush. Pour ce dernier, le groupe prévoit d’y ajouter des publicités et revoit ses prévisions à la hausse.


Des résultats positifs pour Activision grâce Candy Crush et Overwatch
Un résultat record grâce à la performance de Call of Duty, Overwatch et Candy Crush

Pour son deuxième trimestre, Activision Blizzard affiche un chiffre d’affaires en hausse de 50,4%. Cela fait suite au rachat du créateur de Candy Crush, King Digital, mais aussi à Overwatch dont le lancement a connu un grand succès. Ce chiffre d’affaires ajusté hors revenus différés et coûts inhérents est de 1,57 milliard de dollars (1,41 milliards d’euros). Cela est supérieur aux 1,04 milliard obtenus en 2015.

Selon son directeur général de Bobby Kotick, ce résultat record du second trimestre tient à trois facteurs : à la performance record de Call of Duty au premier semestre, à Candy Crush qui continue sa lancée et enfin au lancement réussi d’Overwatch. Ce dernier compte plus 15 millions de fans. Mis en vente depuis le 24 novembre 2015, il a apporté selon le groupe un chiffre d’affaires de 500 millions de dollars.
 

Des résultats positifs pour Activision grâce Candy Crush et Overwatch
Des publicités prévues sur Candy Crush et des prévisions revues à la hausse

Du fait des tendances saisonnières, le groupe King Digital a vu son nombre d’utilisateurs se réduire à 409 millions par mois. De son côté, Activision compte augmenter encore plus ses revenus en essayant d’ajouter des publicités sur Candy Crush qui est le jeu le plus connu de King Digital. Cependant, une diminution est à noter sur le bénéfice net du groupe qui est allé de 40% à 127 millions de dollars sur le trimestre, soit 17 cents l’action.

Cette baisse résulte en grande partie du montant de 6 milliards décaissé pour le rachat de King Digital en février. Par ailleurs, le directeur général de ce dernier précise que le triomphe de Pokemon Go n’a pas eu d’influence particulière sur son entreprise. Pour lui, la transition qui est faite par les adeptes de Pokemon vers le support mobile ne peut être que bénéfique pour le secteur.
L’éditeur de jeux vidéo a revu ses prévisions à la hausse. Pour son chiffre d’affaires, un montant de 6,40 milliards est attendu contrairement aux 6,13 milliards qui ont été annoncés. Une hausse pour le bénéfice par action à 87 dollars a été avancée au lieu de 69 dollars. Dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street, l’action évoluait de 1,4% à 41,40 dollars après une clôture en hausse de 1,11%.
 
 

Cité dans cet article: : Activision Candy Crush Overwatch