Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Elon Musk annonce sur Twitter que le système de vision des nouvelles voitures à système autonome produites par Tesla est bien opérationnel. La prochaine étape est la série de plusieurs tests pour approuver les voitures.


Elon Musk va bientôt présenter sa voiture autonome
La voiture autonome bientôt à portée

La technologie autonome pour les véhicules n’est plus une idée. Avec un tweet lancé dans la journée, le fabricant Tesla se prépare à équiper ses modèles de voitures électriques du système de contrôle automatique développé par Elon Musk. Il parle également des progrès réalisés sur le système de vision artificielle qui représente un enjeu important pour le constructeur. Les nouveaux résultats sont prometteurs et la nouvelle version est plus efficace que les anciennes.

Dans les nouvelles déclarations faites, le constructeur américain explique que l’environnement lui-même devient un paramètre dans le réglage de la vitesse des automobiles (embouteillages, zone géographique, changement de voies). Avec le système automatique, les véhicules réussiront à faire un créneau. Cependant, il reste à déterminer si les voitures pourront s’adapter aux petits espaces.
 

A l’opposée Uber ralentit

Malgré toutes les avancées réalisées, il faudra attendre la fin d’année 2016 pour obtenir la dernière version du système d’autopilotage d’Elon Musk. La marque Uber, spécialisée dans la fabrication de voitures de sport électriques, reste optimiste sur une sortie effective pour 2017, correspondant ainsi aux plans prévus pour les tests du système automatique, dont les premiers se feront sur le territoire américain.

A San Francisco, les autorités ont retiré de la circulation avec la suppression des enregistrements des voitures autonomes d’Uber. Il est demandé à la marque d’obtenir les autorisations nécessaires pour la circulation de ces types de voitures, ce qui semble ne pas avoir été fait au départ. Présentement, le fabricant cherche un nouvel endroit où effectuer ses tests.
 

Le combat d’Uber contre l’autorité publique

Dans une déclaration, Uber parle des réticences des autorités californiennes qui ont retiré l’enregistrement des voitures mises à l’essai par la société. Elle décide d’arrêter leurs tests dans la zone et cherche un lieu pour mieux déployer ses modèles. La marque reste ouverte à demeurer en Californie et essaie de régler les problèmes juridiques.

La marque américaine avait entamé les modifications sur les modèles Volvo X90 SUV semi-automatiques en décembre dernier. A ce moment, Uber ne pensez pas à la nécessité de permis spécifiques pour les voitures qui ne sont qu’en partie autonome et les autorités ont réagi face à ce manquement.
 

Cité dans cet article: : Elon Musk voiture autonome