Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

La publicité sur internet en 2017 dépassera de loin la publicité à la télévision : voici le pronostic fait par une grande agence de prévisions publicitaires, ZenithOptimedia.


En 2017, le web deviendra la 1ère plateforme publicitaire
De plus en plus d’utilisateurs du web

Internet réunit d’innombrables utilisateurs à travers le monde. Le taux d’audience qu’il offre est tel que la publicité y connaitra une hausse fulgurante par rapport aux autres plateformes publicitaires, et cela grâce aux réseaux sociaux et aux sites de contenus vidéos, en plus de la recherche rémunérée. Cela reste une grande surprise, car l’agence ne prévoyait pas ce changement là avant 2018. Et le plus grand avantage qu’il offre, c’est que contrairement à la télévision, internet sait à qui s’adresser. Par exemple, en fonction des recherches de chaque individu, il lui sera proposé plusieurs offres susceptibles de l’intéresser, même plusieurs jours après la recherche.

Ce cabinet souligne notamment les défis auxquels sont confrontés l’économie mondiale, mais assure que les annonceurs restent confiants quant aux avantages publicitaires qu’offre internet. Les entreprises sont en effet à la recherche de visibilité, et investissent beaucoup dans la publicité sur internet. Ils misent quelques fois sur des campagnes virales qui capitalisent beaucoup d’audience et d’attention, surtout sur les réseaux sociaux. Leurs perspectives quant à la croissance mondiale sont toujours d’actualité donc.
 

Les chiffres qui justifient cela


En 2015, la croissance des annonces sur internet avait été de 3,9%. Lors de ses prévisions du mois de décembre, l’agence ZenithOptimedia escomptait une hausse de 4,7%, mais finalement, elle prévoit une progression de 4,6% en 2017. Le marché publicitaire mondial pesant plus de 540 milliards de dollars et internet est en voie d’occuper la première place des canaux de publicité. En France, internet occupera un taux publicitaire d’environ 33,5% contre 31,8% pour la télévision : il y devient le premier support. Au royaume unis, le web aura grignoté près de la moitié des parts de marché de la télévision en matière d’annonces. L’internet mobile reste le principal moteur de cette croissance, puisqu’il représente environ 70% de la hausse totale des investissements mondiaux.

De grands évènements seront à l’origine de la manne d’argent que va représenter la publicité sur internet. L’on peut citer, entre autre, les élections présidentielles des Etats-Unis d’Amérique, le très attendu Eurofoot 2016, mais surtout les jeux olympiques de Rio de Janeiro. Le domaine du online advertising a donc de beaux jours devant lui.