Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

« C'est le bon moment! » avait déclaré en mai 2013 François Villeroy de Galhau, le Directeur général délégué de BNP Paribas, convaincu que le marché est mûr pour lancer la banque en ligne Hello Bank!, dans quatre pays européens. Et il avait raison.


Hello Bank! : le pari de la banque de détail digitale
Hello Bank! fête ce mois-ci sa première année d'existence avec un bilan très positif et en ligne avec ses objectifs. La banque a su s'imposer dans le secteur de la banque de détail digitale. Elle comptera fin 2014 800 000 clients bancaires et prévoit de rassembler 1,4 millions de clients sur les quatre pays européens cibles que sont l'Allemagne, la Belgique, la France et l'Italie. En France, Hello Bank! a conquis 101.000 clients mais reste derrière ING Direct qui compte quant à elle un million de clients, et Boursorama qui vise 600 000 comptes cette année.
 
Les clients d'Hello Bank! sont à la fois ceux qui ont opté pour une banque digitale mais également des clients BNP Paribas ayant opté pour le 100% mobile. Par rapport au risque de cannibalisation entre les clients de BNP Paribas qui ouvriraient un compte Hello Bank!, François Villeroy de Galhau expliquait en 2013 qu'ils ne pourraient pas cumuler les deux. Ensuite BNPParibas ayant une part de marché limitée à 9% en France. « 91% du marché nous sont ouverts ! » soulignait-il.
 
L'expérience utilisateur est conçue dès l'origine pour les mobiles et les tablettes et offre en outre une carte bancaire gratuite et un taux d'épargne concurrentiel. A noter que le service client baptisé "Hello Team" est à disposition à des horaires élargis par rapport aux agents bancaires. "Nous sommes en avance sur le plan de marche", assure François Villeroy de Galhau. "En lançant Hello bank!, nous affrontions trois défis, d'ordre managérial, technique et commercial. Nous les avons relevés. Cela s'est notamment bien passé avec les réseaux physiques, qui ont bien accueilli l'offre très complémentaire de Hello bank!."
 
BNP Paribas a profité de ce premier anniversaire pour lancer Hello Play!, une plateforme européenne de crowd sponsoring musical, en partenariat avec Ulule et Spotify. Ce service permet aux usagers de choisir un projet musical et de le soutenir en acquérant des "Hello coins" que la banque transforme en soutien financier.
 
En France, contrairement aux États-Unis, la banque digitale est censée ranimer le secteur de la banque de détail qui souffre de taux d'intérêts particulièrement bas, entamant la rentabilité des banques. Un récent article du Figaro relevait "Classiquement, le placement des dépôts à vue représente environ un quart des revenus d'une banque de réseau. En période de taux d'intérêt bas prolongé, l'effet est désastreux. Face à cette menace, les banques doivent alléger les charges de leurs réseaux physiques et donc peu à peu restructurer leurs réseaux d'agences, au profit du digital."