Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Leader mondial dans le domaine de l’électroménager, Electrolux entame l’année 2016 avec de meilleures intentions. En effet pour son premier trimestre, le groupe suédois de l’électroménager annonce des chiffres abordables. Toutefois, il compte s’orienter vers les pays émergents.


L’Amérique du Nord permet à Electrolux de présenter des chiffres supérieurs au consensus
Un premier trimestre abordable pour Electrolux

Pour son premier trimestre, le groupe suédois, Electrolux a connu un changement positif de ses opérations en Amérique du Nord. Cela s’est manifesté par une accroissement de son bénéfice d’exploitation qui est supérieur à ce qui a été prévu. S’agissant des États-Unis, Electrolux a présenté ses prévisions pour l’année. En effet, le groupe suédois de l’électroménager a su profiter de la hausse pondérée de ses marchés principaux au niveau de l’Atlantique Nord. Toutefois, il n’a toujours pas digéré l’annulation du contrat de rachat des produits blancs de General Electic.

Avec son nouveau directeur, le constructeur des marques Zanussi, AEG et Frigidaire prévoit une hausse pour ce qui est de la demande d’électroménager. Il convient de préciser que Jonas Samuelson n’a pas engendré le passif lié à l’annulation du rachat de General Electric. Pour les prévisions, la croissance de 3 à 4% annoncée tantôt pour les Etats-Unis est revue à la hausse. Désormais, elle est de 4 à 5% et pour l’Europe de l’Ouest, la croissance du marché prévue est de 2 à 3%.

Electrolux, concurrent direct de Whirlpool a connu un bénéfice d’exploitation supérieur au consensus Reuters. Ce dernier annonçait le chiffre de 975 millions de couronnes. Aujourd’hui, le groupe présente un bénéfice de 1,27 milliard de couronnes, soit 139 millions d’euros. Par contre, un an plutôt, son bénéfice était de 516 millions. En effet, pendant cette période, Electrolux a connu quelques difficultés liées à la précipitation de la production dans le Tennessee plus précisément dans l’usine de Memphis mais aussi à son passage onéreux vers de nouveau congélateur et frigos.
 

Electrolux compte aller vers les pays émergents

Par la suite, le groupe suédois a repli du souffle du fait de l’augmentation de sa rentabilité et de ses ventes. Ce qui a entrainé un premier trimestre avec un bénéfice accru. L’offensive vers les Etats-Unis n’ayant pas connu un grand succès, son directeur général a annoncé que l’entreprise s’attachera à renforcer son secteur professionnel qui est très fructueux. De plus, il compte profiter de la diminution des cours du pétrole pour s’ouvrir vers les pays émergents.

Il renchérit en ajoutant qu’ils ont procédé à la hausse de leur prix et diminuer les coûts structurels afin de couvrir les effets de change désavantageux, mais aussi les conditions de marché. Toujours pour Jonas Samuelson, l’Amérique Latine et plus particulièrement le brésil présentera un marché faible. Du côté de son concurrent Whirpool, on note un bénéfice net trimestriel qui est en dessous des prévisions. Ce qui est dû à un affaiblissement de la demande au niveau des marchés émergents, mais aussi à des effets de change défavorables.