Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

L’objectif de la France étant d’atteindre une consommation en énergie renouvelable à hauteur de 20 % pour chaque logement, les recherches effectuées sur l’économie d’énergie des bâtiments ont récemment mené à la piste d’une production de chauffage par récupération des eaux usées.


L'Energy Recycling System pour extraire l’énergie calorifique des eaux usées
Extraire la chaleur des eaux usées

Avec le renforcement de la législation sur les performances énergétiques des logements, et notamment l’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2012, la maitrise de son énergie devient indispensable. C’est dans cette dynamique que la société Biofluides Environnement a conçu une nouvelle méthode de chauffage basée sur la récupération de la chaleur des eaux grises. Appelé Energy Recycling System ce procédé permet l’extraction de l’énergie calorifique issue des canalisations des eaux usées, et de l’utiliser pour le chauffage de l’habitation. Pour répondre aux mieux aux exigences thermiques des logements, il faut savoir que les pertes énergétiques sont la base d’une mauvaise performance énergétique. C'est pourquoi Biofluides Environnement dont la spécialité est la fabrication de produits et matériels de traitement des eaux a mis au point une technologie, baptisée Biofluides TREC® (Technologie de Recyclage calorifique) visant à exploiter ces pertes, et les valoriser. Cette technologie permet au dispositif Biofluides Energy Recycling System®, d’extraire la chaleur des eaux provenant des sanitaires, machines à laver et autre point d’eau chaude, et de l’utiliser dans la production de chauffage. En effet, le principe du Biofluides TREC® est fondé sur le recyclage des pertes calorifiques des fluides caloporteurs, qui par l’intermédiaire d’une pompe à chaleur combinée, sont restituées dans le système de chauffage.

Fonctionnement de l'Energy Recycling System

Sans que l’évacuation vers le réseau public soit perturbée, un dispositif est installé sur le prolongement de la canalisation des eaux usées. Composé d’une Pac et d’un échangeur à faible perte de charge et à forte inertie, le système récupère les eaux chaudes usées avant qu’elles ne soient rejetées vers l’égout. Les calories sont alors transférées par l’intermédiaire d’une cuve, vers la Pac. En même temps un ballon de préchauffage injecte de l’eau dans le circuit de condensation de la Pac, portant ainsi la température de l’eau à 55 %. Cette température étant nécessaire pour l’utilisation des sanitaires, une chaufferie fait également partie du système pour conserver, en cas de maintenance, l’eau à la température adéquate. Par ce processus novateur, mais encore très peu répandu, l'Energy Recycling System est en phase de devenir un dispositif incontournable dans la construction des maisons à énergie positive. Véritable valeur ajoutée de la performance énergétique d’un logis ou d’un bâtiment tertiaire, cette nouvelle technologie a également un avenir certain dans les industries qui utilisent des processus à base d’eau chaude et de vapeur. Jusqu’alors non recyclées, les fortes pertes calorifiques permettraient non seulement de produire du chauffage pour le bâtiment équipé du dispositif, mais aussi pour des bâtiments voisins. L’Energy Recycling System est donc une avancée majeure pour la politique de développement durable et une solution concrète qui permettra d’atteindre les objectifs du Grenelle de l’environnement d’ici 2020 et de favoriser la mise en conformité des logements à la réglementation thermique de 2012.

Cité dans cet article: : eaux usées recyclage énergie calorifique