Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Une interview de Preston McAfee, Corporate vice-président de Microsoft et économiste en chef de la branche Technologie et Recherche, publiée sur le site RSLN donne des éléments de prospective sur la nouvelle révolution industrielle que les entreprises s'apprêtent à vivre avec l'arrivée du Cloud.


Le cloud, un assistant personnel qui comprendra nos désirs
Pour Preston McAfee, "Les changements à venir vont avoir un impact encore plus puissant sur les entreprises que celui qu’a pu avoir l’ordinateur. Nous parlons ici des données massives ou Big Data, des apports du machine learning…  En d’autres termes, de l’intelligence ambiante."
 
Rappelons que Microsoft distingue trois composantes principales dans ce concept d’intelligence ambiante : l’ubiquité (par opposition aux deux premières générations de l’informatique ; en l’occurrence les mainframes et le PC), la contextualisation (capacité à se rapprocher des cinq sens humains) et l’interaction naturelle (par les gestes, la voix, le regard…). Si cette technologie est réfléchie depuis le début des années 90, l’émergence de nouvelles technologies et l’explosion du Cloud a pu la rendre tangible grâce au Big Data, au Cloud, à l'internet des objets et au Machine Learning (apprentissage autogéré, sans intervention humaine), le futur semble donc à portée de main.
 
Sur les 5 prochaines années, les bénéfices de l'intelligence ambiante seront multiples : "Nous pourrons avoir l’information dont nous avons besoin quand nous le souhaitons, sans même demander. Tout sera accessible depuis n’importe quel équipement.
Nous assisterons à l’automatisation croissante des tâches, souvent sans que cela n’implique que nous le demandions. Par exemple, quand vous manquerez un vol, votre réservation d’hôtel sera automatiquement ajustée selon les circonstances et leurs évolutions. Enfin, nous assisterons à une personnalisation des actions. Concrètement, plutôt que de traiter une parcelle agricole complète avec des pesticides, des capteurs détermineront l’activité des insectes, ce qui permettra de ne traiter que les zones touchées, réduisant de fait le besoin en pesticides tout en augmentant le rendement des cultures" explique Preston McAfee. Et il conclue en qualifiant le cloud de futur assistant personnel "comprenant vos désirs et agissant dans cette perspective."
 
Un article paru dans la Tribune à l'occasion de la "Cloud Week" décrit Preston McAfee comme une sommité dans le monde de l'informatique. Ancien vice-président de Yahoo Research et ex-économiste chez Google, il occupe depuis l'an dernier la fonction d'économiste en chef chez Microsoft.