Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Une récente analyse faite par LMC Automobile et dévoilée ce mercredi 24 aout montre que durant le mois de juillet le diesel a bien tenu le coup et est bien représenté dans les nouvelles voitures en Europe de l’Ouest nonobstant toutes les accusations reçues avec l’affaire Volkswagen. Cette remarque a son importance du fait que durant le mois de mai le diesel était à moins d’une vente de voitures sur deux en Europe avant de se retrouver à 50,6% en juillet et d’osciller près de cette valeur toujours selon l’analyse de LMC Automobile. Néanmoins, cette performance n’est que dérisoire lorsque le poids du moteur diesel a diminué de deux points de pourcentage en 12 mois et d’environ 6 points en quatre ans.


Malgré les nombreuses accusations, le diesel survit toujours en Europe
Renault sur le banc des accusés

Le scandale issu de la tricherie de Volkswagen dans ses émissions polluantes a été comme l’élément déclencheur d’une manœuvre commune des constructeurs automobiles de passer outre les recommandations concernant le niveau d’oxyde d’azote (NOx) dans l’enregistrement de leurs voitures. Il est sorti qu’un véhicule met à profit normalement peut passablement excéder cette valeur d’émission.

Dans ce type de débordement une des marques s’est faite la plus remarquée à savoir Renault. Donc c’est sans surprise que la marque française a vu sa bourse régressée suite à l’annonce faisant état d’une exigence de la Commission européenne à la France de lui dévoiler tous les résultats issus des tests pratiqués par la commission Royal. Cette demande fait suite à l’article de Financial Times notant que lors des tests d’émission d’un SUV Renault Captur en France son système de dépollution s’est beaucoup activé au cours du test. Pour sa défense Renault clame haut et fort ce 24 août son innocence et que ses voitures respectent toutes les exigences.
 

Volkswagen touché mais pas affaibli

Il est décidé qu’à partir de septembre 2017 les nouveaux standards d’enregistrement prendront en compte en plus des tests d’homologation des voitures réalisés le plus souvent en usine d’y intégrer d’autres tests sur la route mettant ainsi les voitures dans leur vrai milieu. Ainsi toujours selon l’analyse de LMC Automobile chez Volkswagen le pourcentage de pénétration dans le marché de son moteur diesel a chuté par rapport à la norme européenne.

Il est de 3,4% au niveau de 5 marchés majeurs de janvier à juillet tandis que dans le secteur il est de deux points en moyenne. Cependant, selon LMC cette chute n’a pas eu de rapport direct avec le chiffre d’affaires du constructeur allemand qui avec 54,1% de ventes en diesel durant les deux premiers trimestres de l’année reste toujours le leader en Europe.
 

Cité dans cet article: : Diesel Europe LMC Automobile Volksswagen