Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

Le 2 décembre, la société MedTech annonçait avoir réalisé avec succès la première chirurgie mini-invasive du dos grâce à son robot ROSA™ Spine piloté par l'équipe de neurochirurgie du CHU d'Amiens-Picardie. Un véritable succès pour cette entreprise qui s'est spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation de robots d’assistance chirurgicale.


Medtech : le succès des robots d'assistance chirurgicale
Fondé en 2002 par Bertin Nahum et basé près de Montpellier, Medtech est devenu le spécialiste européen de la conception, du développement et de la commercialisation de dispositifs robotiques innovants d'assistance aux gestes médico-chirurgicaux contribuant ainsi à la mise en œuvre de traitements plus sûrs, plus efficaces et moins invasifs. En 2007, la société a développé ROSA™, une plateforme technologique de pointe dédiée aux procédures de la chirurgie du cerveau, homologuée en Europe, aux États-Unis et au Canada. En 2013, Medtech a reçu le prix de la « société européenne de l'année dans le domaine de la robotique en neurochirurgie » décerné par Frost & Sullivan et en juillet 2014, elle a obtenu le marquage CE de son nouveau produit, ROSA™ Spine, robot d'assistance à la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale. Dernier prix en date, le prix "Révélation" reçu en novembre dernier au Deloitte Technology Fast 50, le classement qui recense les entreprises technologiques qui réalisent une forte progression de leur chiffre d’affaires sur cinq exercices.
 
La mission des robots mis au point par Medtech est d’aider les chirurgiens à opérer les patients de manière la moins invasive possible, c'est-à-dire avec des incisions les plus petites possibles en offrant ainsi une précision jusque là inaccessible par l’homme. Le robot Rosa facilite ainsi les opérations du système nerveux les plus sensibles comme une ablation de tumeur au cerveau ou une intervention sur la colonne vertébrale. Cette technologie réduit donc les risques des opérations et les temps d'intervention, et, si elle était davantage utilisée, permettrait à terme aux hôpitaux et cliniques de réaliser des économies. Le récent succès de la première chirurgie mini invasive du dos via le robot ROSA Spine a permis d'opérer un patient présentant des troubles dégénératifs de la colonne vertébrale.
 
Les opérations assistées par des robots sont de plus en plus fréquentes, passant de 1 000 en 2000 à 450 000 en 2012 dans le monde. C'est aux États-Unis que ce type d'opération est le plus répandu, 80% des opérations de la prostate étant désormais assistées par un robot (contre 20% en France). D'après une étude menée par l'institu WinterGreen Research, le marché mondial des robots devrait atteindre 20 milliards de dollars en 2019. De son côté, Medtech vise un chiffre d'affaires de 20 millions en 2016.
 
 

Cité dans cet article: : chirurgie Medtech robot ROSA Spine