Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

La grande firme des technologies n’a pas encore connu d’exploit avec la gamme de ses téléphones mobiles. En effet depuis l’acquisition de Nokia et le lancement de la gamme Lumia, Microsoft n’a pas encore trouvé de succès dans les ventes de ses smartphones : ce qui pousse la compagnie à envisager des mesures de réduction du nombre de ses effectifs dans ce milieu.


Microsoft : la crise persiste dans le secteur de ses smartphones
Réduire l’effectif dans la branche dédiée aux smartphones

C’est le mercredi dernier que Microsoft avait communiqué sa décision de réduire massivement le nombre de ses employés dans le secteur des smartphones. En fait, à la suite de deux années d’activités après le rachat de Nokia, Microsoft n’a pas encore atteint son objectif de se frotter aux géants des technologies du marché des smartphones comme Samsung et Apple. Microsoft a donc prit la décision de réduire ses charges, avec une volonté de vouloir se séparer jusqu’à près de 1 850 salariés, suivi d’une politique de dépréciation à hauteur de 950 millions de dollars.

La firme n’a pas encore communiqué le nombre total de ses employés dans le secteur des smartphones, mais selon une source proche, la compagnie envisagerait même de cesser l’activité de fabrication de smartphones.
Par ailleurs il est garanti que son produit Windows 10, en tant que système d’exploitation, va continuer à être développé. Par contre il n’y aura plus de fabrication de téléphone par Microsoft, souligne Kalle Killi. En effet Microsoft a annoncé qu’il va continuer à développer la plateforme Windows 10 et continuer aussi à promouvoir sa gamme de smartphones Lumia. La compagnie n’a toutefois pas souligné l’idée d’en créer d’autres.
 

Chute libre de la part de marché de Microsoft dans le secteur des téléphones mobiles

Le géant des technologies avait dépensé la somme de 7,2 milliards de dollars pour la gamme de téléphones de Nokia. Il n’a depuis lors pas réussi à mettre en place une stratégie efficace pouvant garantir un redressement de ses activités dans ce secteur. L’année dernière, la compagnie avait dû recourir à la constitution d’une provision de 7,6 milliards de dollars et se séparer d’un nombre total de 7 800 de ses salariés dans ce secteur. En a croire les résultats d’enquêtes d’un célèbre cabinet, la part de Microsoft a chuté jusqu’à moins de 1% du marché mondial du secteur des smartphones au premier trimestre de 2016. Par ailleurs, la compagnie a pour ce mois de mai réussi à commercialiser pour un montant de 350 millions de dollars ses téléphones d’entrée de gamme.

Selon un communiqué de Satya Nadella, le directeur général de Microsoft Corporation, la compagnie essai de concentrer ses efforts « dans la téléphonie », ce secteur où elle peut réussir à se démarquer de ses concurrents. Le boss de la firme souligne qu’ils vont continuer à faire preuve d’innovation « au travers des matériels » ainsi que sur leurs « services d’informatique dématérialisée au travers de l’ensemble des plateformes mobiles » pour pouvoir faire face aux nouveaux défis.