Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

L’Autorité de régulation des télécommunications électroniques et des postes (Arcep) vient de publier une enquête sur la qualité des quatre réseaux mobiles de France. Elle a été menée dans de nombreux endroits et les résultats varient en fonction de zones. Toutefois, il existe toujours des zones blanches.


Orange, demeure toujours le premier opérateur mobile de France
Une enquête pertinente menée dans de nombreux endroits

Sur la liste des opérateurs mobile en France, Orange occupe toujours la première place. SFR et Bouygues se talonnent alors que Free reste derrière. C’est ce qui ressort de l’enquête annuelle sortie par l’ARCEP. Ce dernier a accompli 600.000 mesures sur toute la France. En effet, des tests ont été effectués sur le 2G, le 3G et le 4G de nombreux endroits.

Il s’agit des campagnes, des grandes villes, à l’intérieur mais aussi en dehors des bâtiments et au niveau des transports en commun. L’Arcep précise que l’étude réalisée cette année est plus pertinente que les précédentes et note également qu’une amélioration a été constatée dans la couverture 4G et du débit interne. Cependant, il souligne aussi les problèmes que rencontrent les zones rurales.
 

Des résultats qui varient en fonction des zones

Orange a obtenu des résultats supérieurs sur ces concurrents en zone dense, rurale, intermédiaire avec des résultats qui restent toujours les mêmes depuis 3 ans. S’agissant de son 4G, il représente actuellement 35%. Ce qui constitue une nette évolution par rapport aux années passées. D’après l’Arcep, les indicateurs utilisés lors des tests montrent que les résultats obtenus par Bouygues, SFR et Free ne sont pas bons.

Pour Bouygues Telecom et SFR, leurs succès différent en fonction des milieux d’habitations et des usages pris en compte. Dans les zones comptant plus de 400.000 habitants, Bouygues a une nette avance du fait de la priorité accordée au 4G. Mais en campagne, SFR, prend le dessus.
Dans les différents services offerts (appels, SMS, navigation, lecture de vidéos au niveau des transports en commun et sur les autoroutes), Orange occupe la première place. Mais il est devancé par SFR pour ce qui est des appels dans le métro parisien. Free reste toujours à la traine.
 

Les zones blanches existent toujours

Cette enquête et la campagne publicitaire dont il a fait l’objet ont pour objectif de pousser les différents opérateurs à être plus performants. L’Arcep cherche à les pousser à améliorer leur service dans les zones blanches, en apportant une parfaite couverture de leur réseau. Dans ces endroits, il est impossible d’accéder au service mobile.

Cependant, les opérateurs ont l’obligation de fournir une couverture le long des grands axes et dans les zones peu denses. De son côté, le président de l’Arcep, adopte une régulation par la data, qui est l’une des principaux points de sa stratégie. Il vise à apporter des informations précises pour booster encore plus la concurrence.
 

Cité dans cet article: : Arcep opérateur mobile France Orange