Le Progrès Technique

p-technique

L'essentiel de l'information industrielle du moment

ASML le groupe spécialisé dans les équipements de production et de semi-conducteur, a déclaré ce jeudi l’acquisition de son homologue taiwanais Hermes Microvision Inc (HMI). Ce rachat a couté au groupe hollandais près de 100 milliards de dollars taïwanais, soit 2,7 milliards d’euros.


Rachat de Hermes Microvision par L’ASML
Un partenariat judicieux

Cette opération s’est effectuée dans le but de renforcer les services de haute technologie du groupe. Le groupe ASML investit dans la fabrication de systèmes de lithographie. Ces systèmes sont utilisés par les producteurs de puces dans le but de cartographie les circuits. Le directeur général d’ASML Peter Wenninck a déclaré qu’il était grand temps de se lancer dans les stratégies plus tenaces pour atteindre le niveau souhaité.

Aujourd’hui, vers 10H45 GMT, les actions du groupe ont diminué de 0,12% voire 83,81 euros. Mais cette baisse est supérieure à celle que concède l’ensemble des valeurs technologiques de l’Europe. Ce dernier a enregistré une baisse de 0,35%. Sans pour autant oublié que depuis le début de cette année, le cours des actions du groupe ASML a enregistré une hausse de 1,5% contrairement à celui du secteur qui a reculé de près de 12%.

Taiwan, cette ile réputée pour sa puissance technologique, n’a jamais connu une telle opération. C’est l’un des rachats le plus important effectué à Taiwan, ils ont effectué une déclaration commune. Cette opération se réalise juste après le rachat par Micron Technology le groupe américain du solde du capital du groupe taïwanais fabricant de puce à son partenaire tawainais Nanya Technology Corp. Cette opération s’est réalisé il y a déjà six mois, et est évaluée à environ 3,2 milliards de dollars soit 2,8 milliards d’euros.
 

Stratégie de renforcement du secteur mondial des semi-conducteurs

L’acquisition d’Hermes Microvision par l’ASML est une étape importante pour renforcer le secteur mondial  des semi-conducteurs. Cette opération permettra de faire face à la réplétion du marché des smartphones qui a pendant longtemps été le pionnier de la croissance du secteur. Elle permettra aussi de faire face à l’expansion chinoise qui dispose de ressources assez importantes.
Déjà en mai, deux groupes taïwanais avaient déclaré qu’ils vont unir leurs forces. Il s’agit d’Advanced Semiconductor Engeering (ASE) et Siliconware Precision Industries Co (SPIL).

L’analyste spécialisé dans les semi-conducteurs chez Yuanta Investment Consulting Steve Huang parle de processus de renforcement de puissance de la part des plus grands.        
Avec ce rachat, les actionnaires du groupe Hermes Microvision vont recevoir chacun 1.410 dollars taiwanais en valeur. Cette valeur représente un gain de près de 17% du cours de l’action à la clôture de ce mercredi à savoir 1.120 dollars taiwanais.

Ce jeudi, le cours de l’action du groupe Hermes a enregistré une hausse de 9,92%, soit à 1.330 dollars taïwanais. Il faut rappeler aussi que les normes boursières taïwanaises interdisent les fluctuations quotidiennes de plus de 10%.
Les deux groupes Hermes Microvision et ASML se sont mis d’accord sur le fait que le rachat va être financé à hauteur de 1,5 milliards d’euros par de la dette.
 
 

Cité dans cet article: : ASML Hermes Microvision Rachat d'entreprise